60 millions de vietnamiens et moi et moi et moi

  • Posted on: 16 July 2013
  • By: hang thuy
Il n’y a rien de pire que de sentir trahi par sa patrie, sa ville et sa famille ou plutôt par ceux qui les représentent…
 
Environ 600 000 Français d’origine vietnamienne vivent en France (à ne pas confondre avec les 400 000 d’origine Cambodgienne, les 100 000 d’origine Laotienne et les 50 000 d’origine chinoise).
 
Presque tous viennent de la diaspora qui s’est instaurée suite aux événements de guerre et de politique qui se sont déroulés au Vietnam avec pour point d’orgue les pérégrinations des boat people après 1975…
 
Autant je comprends les impératifs de la politique et de l’économie nationale et internationale qui poussent nos gouvernements successifs à lier des relations avec certains pays, même à un pays comme le Vietnam dont l’oppression par le régime est bien connue, où le non respect des droits de l’homme est quotidien et où le droit d’expression n’est qu’une mascarade…
 
Pour autant je ne comprends pas que la mairie de Paris (par l’intermédiaire d’Anne Hidalgo et Bertrand Delanoë) organisatrice du Festival Tropical de Paris, ait évincé les associations vietnamiennes de France au profit d’une autre délégation vietnamienne suite à un courrier de demande de l’ambassade du Vietnam à Paris.
 
Car notons le, les associations culturelles vietnamiennes de France étaient présentes lors de l’édition 2012 et avaient entrepris les démarches nécessaires pour être présentes lors du défilé de samedi 6 Juillet dernier pour l’édition 2013.
 
Au final c’est une délégation de l’ambassade du Vietnam qui les ont remplacées…
 
Le régime Vietnamien semble avoir le bras bien long sur Paris grâce au maire actuel et son adjointe…
 
Que penser donc de certains représentants politiques de droite qui reçoivent au niveau local une délégation Vietnamienne estampillée par le régime Vietnamien ?
 
Je me sens trahi… Les vietnamiens de France se sentent trahis…
 
Ils ont fui la guerre et l’oppression du régime pour trouver liberté, égalité et fraternité en France sans espoir de retour.
 
Ils ont acquis et ont adhéré aux valeurs de la République et les voilà confrontés à l’hégémonie communiste sur leur terre d’accueil.
 
Cette terre de refuge où ils connaissent enfin la paix et la liberté. Une nouvelle patrie où ils se sont intégrés, inculquant à leurs enfants les préceptes des droits de l’homme hérités du siècle des Lumières. Une nouvelle patrie où ils peuvent vivre, grandir, apprendre, s’ouvrir et s’impliquer pour la construire..
 
Je comprends bien que les partis de gauche puissent s’adonner sans complexe aux jeux de la politique avec des représentants du régime Vietnamien en France, pour autant je ne comprends pas que des personnes de centre et de droite puissent trahir ces Français d’origine vietnamienne, car notons le, les vietnamiens de France sont plutôt sensibles aux idées de la droite…
 

 

Mots clés: